Pourquoi Freud Juge t il que l’hypothèse de l’inconscient est légitime?

·

Pourquoi l’hypothèse de l’inconscient Est-elle nécessaire et légitime ?

Elle est nécessaire, parce que les données de la conscience sont extrêmement lacunaires a ; aussi bien chez l’homme sain que chez le malade, il se produit fréquemment des actes psychiques qui, pour être expliqués, présupposent d’autres actes qui, eux, ne bénéficient pas du témoignage de la conscience.

Quels arguments avance Freud dans ce texte pour prouver que l’hypothèse de l’inconscient psychique est légitime et nécessaire ?

Il lui faut donc prouver la valeur. Le premier argument avancé est d’ordre théorique : l’hypothèse de l’inconscient est nécessaire et légitime, et il est soutenu par une autre assertion : il possède des preuves de son existence. … C’est parce qu’il existe des preuves de l’inconscient qu’on peut en fonder l’hypothèse.

C\'EST IMPORTANT:  Qu'est ce qu'une dépression chronique?

Pourquoi selon Freud l’hypothèse de l’inconscient Est-elle à la fois nécessaire légitime et scientifique ?

précisément ce qu’affirme Freud : l’hypothèse de l’inconscient est scientifiquement nécessaire, parce qu’on en a besoin pour expliquer des phénomènes qui, sans cette hypothèse, demeurent inexplicables.

Pourquoi Freud Affirme-t-il que l’inconscient est l’objet d’une hypothèse et non d’une connaissance certaine ?

Freud nous présente l’inconscient comme une hypothèse ( supposition ). Freud suppose qu’un inconscient agit en chacun de nous et prétend disposer des preuves pour valider sa théorie : – Les lapsus « révélateur » : erreur de langage lorsque le sujet emploie un mot à la place d’un autre.

Quel est l’enjeu de l’hypothèse de l’inconscient ?

L’hypothèse de l’inconscient offre un nouvel éclairage sur ce que nous sommes. Elle permet de donner un sens à ce qui nous semble à première vue ne pas en avoir : actes manqués, lapsus, rêves, conduites névrotiques, etc.

Quelle conception de l’homme l’hypothèse de l’inconscient Remet-elle en cause conclusion ?

Quelle conception de l’homme, l’hypothèse de l’inconscient remetelle en cause ? En apparence l’homme est donc toujours maître de lui-même, ce même devant l’adversité la plus cruelle. L’hypothèse de l’inconscient viendrait mettre à mal cette aptitude et montrerait la faiblesse de la « Psyché » humaine.

Pourquoi l’hypothèse de l’inconscient psychique N’est-elle pas que contradictoire ?

D’un côté : Ame = Pensée = Conscience = Esprit. De l’autre : Corps = Impensé = Inconscient = Matière. “L’âme pense toujours” et la totalité du psychisme est donc consciente. Il n’est pas possible de concevoir sans contradiction un psychisme inconscient.

Quand l’inconscient prend le dessus sur le conscient ?

L’acceptation de soi et de phénomènes qu’on ne comprend pas est quelque chose d’important. Il fait apprendre à vivre avec soi ! Comme l’a dit Socrate : “Connais-toi toi-même” !!!

C\'EST IMPORTANT:  Qui est le père de la psychologie cognitive?

Comment l’inconscient devient conscient ?

Le moi est à la fois uni, intégral et élargi lorsqu’un élément inconscient devient conscient et en même temps une des instances de la deuxième topique. … Le moi de la deuxième topique doit aussi débarrasser l’appareil psychique de ses tensions, il doit alors distinguer entre la perception et la représentation.

Quelle fonction joue l’hypothèse de l’inconscient pour Freud ?

Freud montre qu’il existe des désirs inconscients. … Sur le plan théorique, l’hypothèse de l’inconscient permet désormais d’expliquer certains phénomènes psychologiques jusqu’alors incompréhensibles. C’est en particulier le cas des rêves : Freud considère qu’ils sont « la voie royale » qui mène à l’inconscient.

Pourquoi refuser l’idée de l’inconscient ?

Nous pouvons distinguer deux fonctions du mot inconscient. … Refuser l’idée d’un inconscient psychique revient à accepter la conscience comme seule et unique réalité psychique, ce qu’il est naturellement impossible de faire si les preuves de l’existence de l’inconscient sont apportées.

Quels sont les avantages de l’inconscient ?

L’inconscient est un comme un automate. Il permet d’enregistrer des programmes qui pourront se dérouler automatiquement, sans effort de notre part. Sans que la réflexion soit nécessaire. C’est tout l’avantage de l’automate qu’est l’inconscient.

Quelle est l’origine de la notion de l’inconscient psychanalytique ?

L’inconscient (das Unbewusste), antonyme de « conscient », est une notion psychologique et psychanalytique qui renvoie à des phénomènes échappant à la conscience. … La notion archétypale d’inconscient collectif est attribuée à Carl Gustav Jung, fondateur, après sa rupture avec Freud, de la psychologie analytique.

C\'EST IMPORTANT:  Comment savoir si mon ado est TDAH?

Quel est le rôle de la censure selon Freud ?

La comparant aux « blancs » ou aux « passages caviardés » des journaux soumis à un contrôle, Freud a défini la censure comme une fonction ayant pour effet d’interdire aux désirs refoulés, c’est-à-dire inconscients, et aux formations qui en dérivent, le passage au système préconscient.

Pourquoi l’inconscient Existe-t-il ?

Après la détermination des conditions de son accessibilité, Freud propose une définition de l’inconscient par retranchement de la conscience : « Nous sommes obligés de dire de nombre de ces états latents qu’ils ne se différencient justement des conscients qu’en ce que la conscience leur fait défaut ».